Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Bourse, Finance >> Les OAT 10 ans de la France sous les 1%!
Article du 01/12/2014

Les OAT 10 ans de la France sous les 1%!

0.99%!
Le chiffre est historique!
C'est le taux de rendement des OAT France 10 ans. Autrement dit, ce que vous rapporte annuellement une Obligation d'Etat Française à laquelle vous souscrivez pour une durée de 10 ans.
Jamais dans l'histoire les taux obligataires n'avaient été si bas! Les records sont battus de mois en mois et même de jour en jour, mais là on descend carrément sous les 1%! Autrement dit, une Obligation d'Etat rapporte moins qu'un livret A!
Le taux des OAT 10 ans était remonté à 2,5% fin 2013 et a été divisé par 2.5 depuis.
La baisse de ces taux, que l'on qualifie de détente des taux obligataires, s'observe aussi ailleurs en Europe. Ainsi en Allemagne, le rendement du fameux Bund approche les 0.7% tandis que l'Espagne, qui empruntait à près de 8% au sommet de la crise de 2011, voit désormais ses taux obligataires tomber sous les 2%
Si les taux obligataires baissent, c'est mécaniquement que les obligations en question sont largement achetées, et même surachetées. En général, ce phénomène se produit dans une situation de confiance dans l'économie d'un pays. Mais aujourd'hui, point de confiance pour une zone Euro qui s'empêtre dans une croissance zéro. Les mécanismes habituels sont brouillés. Bafoués même. C'est à ne plus s'y retrouver. En fait, les investisseurs se mettent à acheter des obligations d'Etat car ils anticipent une action prochaine de la BCE qui, à l'instar de la FED, se mettrait à acheter des actifs sur les marchés financiers. Ils n'achètent pas les obligations pour leur rendement (qui voudrait placer à 1%? pas moi...) mais parce qu'ils anticipent des achats massifs de la BCE qui ferait monter le cours obligataire. Ainsi, les obligations deviennent-elles des produits spéculatifs, ce qui n'est pas du tout leur vocation! Tout cela risque de mal finir. Mal finir parce que lorsque la BCE agira vraiment, alors tous ceux qui ont acheté vendront, et l'on assistera à un krach obligataire. Oui, c'est le krach obligataire qui se profile pour 2015. Il semble difficilement évitable. A moins que la BCE n'agisse de façon à ce qu'il se transforme en atterrissage en douceur... Mario Draghi devra être le super Mario virtuose...

Un krach obligataire serait bon et mauvais pour la bourse.
Bon parce que les liquidités qui seraient dégagées de la sphère obligataire iraient vers les actions.
Mauvais parce que les banques seraient totalement à la ramasse, devant passer provisions sur provisions pour dépréciations d'actifs dans leurs comptes. Or on sait que dans le monde actuel, une crise bancaire se propage très vite dans la sphère réelle. Par ailleurs, un tel krach entrainerait une perte de confiance vis-à-vis des actifs financiers.

Aujourd'hui, rien n'annonce cette catastrophe. Il y a simplement des signes qui sont là et montrent une situation totalement anormale!

Dans ce contexte d'obligations ne rapportant rien, de livrets à 1%, rien ne vaut les valeurs de haut-rendement pour placer ses économies! Je vous rappelle que notre dossier millésimé 2015 sur ces fameuses valeurs est en vente depuis 2 semaines sur Francebourse.com :
www.francebourse.com
Ce dossier sert chaque année à remanier notre portefeuille "Pépites du Rendement", portefeuille qui gagne plus de 22% depuis le 1er janvier!

Jean-David Haddad
Francebourse.com


 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite