Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Apprendre la bourse >> Comprendre et utiliser les ratios de Fibonacci
Article du 27/05/2018

Comprendre et utiliser les ratios de Fibonacci

Dans nos analyses graphiques, il nous arrive d'utiliser les ratios de Fibonacci, que vous trouverez ailleurs également. Un petit point semblait à nos yeux s'imposer sur ces ratios.

Les ratios de Fibonacci se réfèrent à une série de chiffres (1,2,3,5,8,13,21,34,55,89,144,…) censés décrire les proportions naturelles de l’univers. Or la bourse faisant partie de l'univers, les analystes graphiques, et en particulier les fans des vagues d'Eliott (eliottistes) les ont intégrés à leurs théories.
Les ratios s'obtiennent en divisant un nombre par le nombre suivant. Par exemple 1/2 = 50% puis 2/3 = 66.6% puis 3/5 = 60%
Après 89, on obtient systématiquement 0.618. En divisant un nombre par le nombre précédent, nous obtenons aussi 1.618 (après 144). Ces ratios font référence au nombre d’or.

Un ratio de retracement est un ratio qui indique, après un plus haut atteint sur une action ou un indice, jusqu'où le mouvement de correction peut aller. Désignant ainsi un support. Il y aura autant de supports que de ratios de retracement.
Les ratios de retracement sont : 0.236 (soit une baisse égale à 23.6% du mouvement haussier qu'il faut retracer), 0.382, 0.50, 0.618, 0.764
Les ratios d’extension indiquent quant à eux, après un plus haut ou un plus bas historique, jusqu'où le mouvement pourrait aller.
Ces ratios sont : 0, 0.382, 0.618, 1.0, 1.382, 1.618, 2

Il sera très important à chaque utilisation de préciser les cours pivots, c'est-à-dire les plus hauts ou les plus bas à partir desquels on fait l'analyse. Donc quelle vague haussière ou baissière on traitera

A titre d'exemple, prenons le cours du pétrole (Brent)

Après avoir touché un plus bas à 27.1$ le 22 janvier 2016, il a touché un plus haut à 80.5$ en mai 2018.
Cela correspond à 53.4$ de hausse.
Si le pétrole devait subir une vraie phase de correction, alors un retracement de 23.6% reviendrait donc à retracer 0.236x53.4 = 12.6$
On déduit ces 12.6 du plus haut (80.5) et on obtient donc un support à 80.5-12.6 = 67.9$
Ce niveau sera un support sur le Brent

A noter aussi que le hausse s'est faite en 26 mois. En général ont dit qu'il faut 1/3 ou 1/4 de cette période pour corriger. Sur un simple premier ration ce serait plutôt 1/4 soit 6 mois.
Pas impossible donc que le pétrole régresse vers 68$ d'ici novembre pour repartir...


Francebourse.com
 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite