Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Articles FranceBourse >> Johnny Hallyday, Gynéco, Sevran : y a-t-il un lynchage médiatique des soutiens de Sarkozy?
Article du 19/12/2006

Johnny Hallyday, Gynéco, Sevran : y a-t-il un lynchage médiatique des soutiens de Sarkozy?

Doc Gynéco, seul rappeur à soutenir Nicolas Sarkozy dans son ambition d'être Président de la République en 2007, a été condamné le 8 décembre, donc très récemment, par la deuxième chambre civile de Paris, à 700 000 euros d’amendes, dans le cadre d’un redressement fiscal.
Toujours sur la question fiscale, Johnny Hallyday, le plus célèbre des chanteurs français, l'icône aux 80 millions de disques vendus, a annoncé la semaine dernière son intention d'aller vivre à Gstaad en Suisse six mois et un jour par an, afin de ne plus payer ses impôts en France et d'échapper ainsi à l'énorme pression fiscale qui est celle de notre pays pour ses plus hauts revenus.
Pascal Sevran, quant à lui, ex-soutien très proche de François Mitterrand a annoncé officiellement depuis septembre qu'il était partisan de Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui, l'animateur de France 2 est poursuivi pour propos racistes suite à son interview sur la sexualité des noirs en Afrique dans le journal Var Matin (lire notre article du 18 décembre).

L'exode volontaire de Johnny en Suisse a bien entendu soulevé un tollé dans les rangs du Parti Socialiste. Le couple Hollande/Royal ne manque pas de profiter du soutien du chanteur à Mr Sarkozy pour mettre ce dernier dans l'embarras. Les embrouilles de Pascal Sevran et de Doc Gynéco arrangent bien le Parti Socialiste également. Les média, qui eux cherchent à faire de l'audience, en profitent pour faire monter la mayonnaise.
Il faut dire que dans une société qui a soif d'infos sur les gens célèbres, dans un monde "peopolisé", ces scandales -qui à part celui relatif à Mr Sevran n'en sont pas vraiment- trouvent un écho favorable. Et le Parti Socialiste d'en profiter. Cercle vicieux pour Sarkozy, vertueux pour le couple fédérateur des socialistes.

Quoi qu'on puisse en penser, Nicolas Sarkozy a aujourd'hui autour de lui des soutiens embarassants...
Mais on peut se demander si un tel chahut eut été fait orchestré autour de l'exode fiscal de Johnny Hallyday dans le cas où ce dernier n'avait pas soutenu Nicolas Sarkozy... Après tout, Charles Aznavour, Alain Delon, et bien d'autres s'en sont bien allés en Suisse pour des raisons fiscales, et pour autant le Parti Socialiste ne s'en prend pas à eux quotidiennement! Normal : ils ne se sont pas dits "pro-Sarko"!
Si Johnny avait fait part de sa décision il y a un an, un tel écho médiatique n'aurait probablement pas eu de raison d'être... Le moment a été mal choisi par le chanteur et il a surtout permis au Parti Socialiste de vendre dans leur discours médiatique le "pack" Johnny/Gynéco/Sevran.

On peut tout de même se demander pourquoi la Gauche, si moralisatrice en ce moment, si angélique, ne critique pas Joey Starr, qui a pourtant lâchement usurpé l'identité d'un homonyme (Didier Morville) afin que ce dernier paye à sa place ses contraventions...

A quand un scandale autour de Didier Barbelivien, compositeur de talent et autre soutien de Sarkozy?

Jean-David Haddad
Rédacteur en Chef
Francebourse.com

 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite