Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Apprendre la bourse >> Petits ou gros portefeuilles : des stratégies différentes
Article du 29/06/2017

Petits ou gros portefeuilles : des stratégies différentes

Avec la hausse des marchés que nous avons connu ces dernières années, les portefeuilles ont gonflé! Certains ont triplé de volume en quelques années. Tel est le cas du portefeuille Francebourse, actuellement valorisé 1.12M€ alors qu'il était valorisé à moins de 500.000€ en juillet 2011, donc il y a 6 ans.
Rien que sur les 12 derniers mois glissants, donc depuis le 1er juillet 2016, il gagne 50%.

Quand un portefeuille grossit, il passe en quelque sorte des effets de seuils et les stratégies adoptées ne peuvent plus être les mêmes.

Ainsi, au niveau de la diversification on sait que plus un portefeuille boursier a une taille conséquente, plus il lui faudra compter de lignes. C'est un des principes mêmes du money-management.

Mais c'est surtout au niveau des smallcaps, des PME, que la stratégie sera différente.
En effet, supposons une valeur peu liquide. S'il s'échange par jour 5000 titres en moyenne à un cours de 10€ soit 50.000€, il est évident que quelqu'un ayant un "gros portefeuille", de 1 million d'euros par exemple, qui voudra acheter rien que 3% de son portefeuille, soit 30.000€, aura une influence sur le marché, et fera monter le titre en question.
Il faudra donc qu'il limite sa position à 2 ou 3.000€ ce qui fera 0.2 ou 0.3% de son portefeuille. Un seuil de détention qui n'a pas un grand intérêt. Car même si le titre en question gagne 50%, cela ne fera monter son portefeuille que de 0.15%.
Voilà pourquoi, certaines actions, surtout peu liquides, intéresseront en priorité les "petits portefeuilles", pour lesquels, une détention de quelques milliers d'euros, pèsera sur le score.

La limite entre "petits" et "gros" portefeuilles n'est pas aisée à définir.
On peut dire qu'un petit portefeuille est facilement impactable par les fluctuations d'une PME peu liquide. Donc par une détention de quelques milliers d'euros.

On peut donc dire approximativement qu'un "petit" portefeuille se situe sous les 100/150K€, qu'un "gros" portefeuille se situe au dessus de 400/500K€. Et qu'au milieu ce sont de "moyens" portefeuilles...

Francebourse.com
 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite