Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Bourse, Finance >> Les nouvelles economiques et boursieres par Jean-David Haddad
Article du 10/07/2017

Les nouvelles economiques et boursieres par Jean-David Haddad

Ci-dessous, voici reproduite en totalité la chronique de ce lundi matin de notre Rédacteur en Chef.

Moins de ventes de voitures neuves aux Etats-Unis...
Une mauvaise surprise de 9 milliards d'euros laissée par le précédent gouvernement (dont le Président actuel porte le même nom que celui qui était ministre de l'économie, mais ce sont surement des homonymes, qui se ressemblent en plus... cela arrive dans la vie)...
Des banques centrales qui continuent d'hésiter...
Un baril de pétrole qui rebaisse...
Un G20 qui n'a rien apporté de bien nouveau...
Voilà en quelques mots résumée l'actualité de la semaine passée.

Ce ne sont pas de terribles nouvelles!
On comprend dans ces conditions que le marché soit moins optimiste!
Le CAC 40 a ainsi perdu 1%, ramenant son gain depuis le 1er janvier à 5.8%.
Ah, on n'est plus à +10 ou +12!
Le scénario me rappelle étrangement celui d'il y a 2 ans à la même époque.
Notre portefeuille a encaissé une légère baisse, mais quoi de plus normal... Il gagne plus de 18% depuis le 1er janvier! A 3 points de pourcentage seulement de son record historique! Et surtout, il regorge de liquidités que nous ne manquerons pas d'employer à bon escient!

La baisse du CAC 40 est une bonne chose. L'indice devenait infréquentable. Notre scanning du CAC 40, qui a duré 3 mois, a permis de voir combien la plupart des titres composant l'indice étaient survalorisés. Un certain nombre deviendront un peu plus fréquentables si la baisse venait à se poursuivre. D'ores et déjà certains se rapprochent de seuils d'achat.
La période estivale est souvent propice à des arbitrages, et c'est ce que nous faisons actuellement.
Après quelques ajustements à la marge en juin, nous avons commencé la semaine passée des arbitrages. Cela va se poursuivre! Chaque nouvelle macro-économique est à scruter, qu'elle vienne de chez nous, de chez nos voisins ou des USA. La baisse des ventes de voitures aux Etats-Unis, précisément, m'a conduit à réaliser un arbitrage sur le portefeuille, que nos abonnés ont pu remarquer.

N'oublions pas par ailleurs que la période allant de la mi-juillet à la fin de la première semaine d'aout est une période intense sur les marchés et donc pour nous, car c'est la période où commencent les résultats semestriels, qui se poursuivent en septembre, après une pause méritoire sur les 3 dernières semaines d'aout... sauf en cas de mois d'aout agité, comme en 2015 précisément. Une année à laquelle 2017 ressemble de plus en bourse (en bourse bien sur, pas ailleurs puisque par exemple nous avons un nouveau président homonyme de celui qui était ministre de l'économie. D'ailleurs que devient-il?)

Je vous souhaite une excellente semaine!

JDH

 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite