Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> France, Economie >> La France championne des biotechs?
Article du 06/04/2018

La France championne des biotechs?

Ce n'est pas tout à fait la France car c'est la Belgique mais c'est sur la bourse de Paris qu'est cotée ASIT Biotech, une société belge à découvrir, introduite en bourse depuis près de deux ans après la fièvre spéculative de 2014-2015 qu’ont pu connaitre les entreprises du secteur. Une fièvre spéculative qui est en partie retombée en raison d’un enthousiasme spéculatif pour les crypto-monnaies.

Depuis son IPO, ASIT Biotech a perdu plus de 40% de sa valeur. Cela s’inscrit dans un mouvement général de délitement de la valeur des sociétés biotechs.

Pourtant, ASIT n’est pas une biotech du même type que celles généralement cotées à Paris comme Genfit ou Genoway par exemple. De par son secteur d’activité, ASIT Biotech est plutôt comparable à une Stallergènes en devenir. Pour rappel, une entreprise comme Stallergènes détient actuellement 28% du marché de l’immunothérapie.Explications : ASIT est une société spécialisée dans la recherche et le développement de produits d'immunothérapie destinés au traitement des allergies, respiratoires comme les rhinite, dont tout le monde connait l’énorme prévalence dans la population mais également des allergies alimentaires comme l’allergie à la cacahuète, le lait de vache ou au blanc d’oeuf.

Rappelons que dans une interview accordée à Francebourse, Pierre-Louis Germain, spécialiste des biotechs, disait que pour valoriser une biotech (par définition non rentable), « Pour chaque produit, chaque médicament, on sait quelle serait la cible dans le monde. Contrairement à une société classique où tout dépendra du marketing et de la réaction des consommateurs, on a ici à chaque fois une quasi-certitude sur le nombre de personnes qui seront concernées par le produit vendu. C'est là que réside la force des biotechs. »

La population cible d’ASIT biotech est très large et c’est pour cette raison que cette société a un gros potentiel de valorisation. Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes souffre d’allergies à travers le monde et le chiffre pourrait atteindre 4 milliards en 2050. L’allergie est le mal du 21ème siècle.
Selon Global Data, le marché de l’immunothérapie des rhinites est de 900 millions d’euros. Dix fois moins que le marché des médicaments symptomatiques ciblant les rhinites,cette différence laisse un énorme potentiel de croissance vu que la tendance est de plus en plus en faveur deprévenir que de guérir en raison du coût social d’un traitement curatif.

A ce jour, Asit Biotech a levé 73 millions d’euros dont 23.4 millions lors de son IPO et 13.9 millions à travers un placement privé réalisé en février 2018. La perte d’exploitation, logique en phase de développement, a été légèrement réduite en 2017 grâce à des efforts de rationalisation. Elle se situe à 11.9 millions d’euros contre 12.3 millions en 2016.

Le développement de gp-AITT+™, le produit candidat phare d’ ASIT contre la rhinite allergique aux pollens de graminées, devrait faire l’objet d’une deuxième phase III, dont les résultats pourraient mettre cette entreprise sous le feu des projecteurs. De plus, la technologie utilisée pour le développement de gp-ASIT+TM devrait permettre à ASIT biotech de développer des nouveaux produits candidats pour d’autres allergies comme la rhinite aux acariens pour les allergies alimentaires pour lesquelles il existe un besoin médical très important. Ces nouveaux développements devraient bénéficier des résultats accumulés au cours du développement de son produit phare, gp-ASIT+TM, et, en particulier, des résultats sur le mécanisme d’action de gp-ASIT+TM mis en évidence dans le cadre de la première phase III sur un sous-groupe de 32 patients patients traités en Belgique. Ces résultats devraient permettre à ASIT biotech de prédire dès les premiers essais cliniques l’efficacité potentielle de ses nouveaux traitements et donc de sélectionner les meilleurs produits avant le lancement des essais cliniques les plus onéreux.

Une société à suivre !

Francebourse.com

 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite