Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> A la une >> Récession de 8.5% en 2020, par Jean-David Haddad
Article du 09/04/2020

Récession de 8.5% en 2020, par Jean-David Haddad

Alors qu'hier la Banque de France a annoncé que le PIB français s'était effondré de 6% au premier trimestre, et que récemment Bruno le Maire a indiqué que le PIB sur l'ensemble de l'année baisserait plus que de 2.9%, mes calculs du jour indiquent aujourd'hui que l'on doit s'attendre à une récession de 8.5% sur l'ensemble de l'année 2020.

le PIB a baissé de 6% sur le premier trimestre alors que l'activité ne s'est arrêtée que le 15 mars soit sur un sixième du trimestre!
Autrement dit, si l'activité avait été arrêtée sur l'ensemble du trimestre, la baisse ne serait pas de 6% mais de 6x6% soit 36%! Autrement dit l'activité privée est à moins de 30% de ses capacités.
En effet, la moitié du PIB est générée en gros par l'Etat. Donc une baisse de 36% sur la moitié de l'activité revient à une baisse de 72% sur l'activité privée.

En supposant que la "panne sanitaire" se poursuive jusqu'au 15 mai, soit la moitié du 2e trimestre, soit donc 3 fois plus longtemps que sur le premier trimestre, on aurait une baisse du PIB de 18% sur le 2e trimestre par rapport au 2 trimestre 2019, et cela en supposant d'ailleurs, de manière optimiste, que du 15 mai au 30 juin l'activité revienne au niveau où elle était entre le 15 mai et le 30 juin 2019.
Supposons, sur les trimestres 3 et 4, une baisse de 5% du PIB par rapport aux trimestres 3 et 4 de 2019, car ils demeureront des traumatismes et que le tourisme restera en partie suspendu. On aurait donc sur l'année 2020, l'enchainement suivant :
1er trimestre : -6%
2e trimestre : -18%
3e trimestre : -5%
4e trimestre : -5%

Soit une moyenne de 8.5% de baisse du PIB sur l'année 2020.

Donc un PIB de 2020 revenant à 2170 milliards d'euros, soit le PIB de 2015.
Cinq ans de retour en arrière!

JDH
Francebourse.com
 
Retour accueil Inscription gratuite