Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> A la une >> L'état de grâce des marchés boursiers est-il fini?
Article du 18/01/2021

L'état de grâce des marchés boursiers est-il fini?

L'état de grâce des marchés boursiers du début d'année est-il fini?
Avec une baisse de 1.22% sur la séance de vendredi, le CAC 40 a affiché sa séance la plus baissière de la nouvelle année.
Rien de bien grave, mais un premier coup de semonce, qui s'explique par plusieurs éléments :
-les évolutions de la pandémie, et le couvre-feu décrété à 18h sur tout le territoire français
-le plan de relance américain qui a été dévoilé et n'a pas offert de véritable surprise là où, peut-être, les marchés en attendaient une
-quelques tensions sur les taux d'intérêt aux Etats-Unis
-les appréhensions face à la saison des résultats qui s'ouvre désormais.

Le CAC 40 ne gagne plus que 1% depuis le 1er janvier 2021 alors que notre portefeuille tient bien la route, brandissant un fier +2.65% depuis ce même premier janvier.

Il faudra surveiller la suite.
Je guette, et vous le savez, les taux d'intérêt. Car une hausse serait de nature à engendrer quelques modifications sur nos portefeuilles. Mais pour le moment, les taux en France, en Europe aussi, demeurent désespérément bas. J'emploie cet adjectif car le fait de voir des taux aussi bas, des taux négatifs n'a rien de très glorieux. Mais il rend service à de nombreuses entreprises.

Pour ce qui est de la pandémie, il n'est pas utile à ce stade de reprendre nos mails quotidiens comme en mars/avril/mai puis en novembre. Mais la situation pourrait changer car cette saloperie de virus n'a pas dit son dernier mot, hélas.

Nous restons mobilisés et à ce stade, nous félicitons de la pertinence de nos premières orientations prises pour la nouvelle année.

Jean-David Haddad
Francebourse.com
 
Retour accueil Inscription gratuite