France Bourse
Abonnez-vous

Rallye de fin d'année : rétrospective

Article du 07/11/2022
Le Rallye de fin d'année : cela signifie que les marchés d'actions se mettraient à monter sur les dernières semaines d'une année civile. Donc en gros à partir de la mi-novembre. Voire parfois avant, mais souvent après...
Cela serait dû aux opérations de window dressing (opérations de nettoyage de portefeuilles consistant souvent à acheter des actions qui font bon effet de la part des gérants qui par ailleurs se débarrassent de celles qui font mauvais effet soit car elles ne sont pas à la mode soit car elles ont beaucoup baissé).

Alors... Mythe ou réalité?

Une petite statistique.
En 2021, après une très bonne année de reprise boursière, un rallye de fin d'année a eu lieu très tôt, précisément entre le 2 octobre et le 19 novembre, le CAC 40 gagnant alors 12.5% et atteignant son plus haut annuel le 19 novembre.
En 2020, après une année très troublée par un énorme krach boursier en mars, le CAC a rebondi sur toute la deuxième partie d'année. Sur la fin d'année, c'est en novembre que le rallye a eu lieu. Le mois de novembre 2020 fut un des meilleurs mois de toute l'histoire de l'indice, voyant progresser ce dernier de 4500 à 5600 points soit une hausse de 24%!
En 2019, après une bonne année, le CAC 40 a grimpé tout le mois de décembre, passant de 5700 à 6000 points sur le mois.
En 2018, après une mauvaise année, il n'y a pas eu de rallye de fin d'année, bien au contraire, le CAC 40 a largement baissé entre le début novembre et la fin d'année, il a perdu près de 300 points.
En 2017, après une bonne année, aucun rallye de fin d'année, et même une légère baisse du CAC 40 sur les dernières semaines.
En 2016, après une année tumultueuse ayant très mal commencé, le marché a entamé un fort rallye à partir de la mi-novembre. Sur les 5 dernières semaines le CAC a gagné 9%.
En 2015, contre-rallye de fin d'année! Le CAC a perdu plus de 6% entre le 4 novembre et la cloture annuelle. Après une belle année.
En 2014, il y a eu un pré-rallye sur la 2e quinzaine de novembre, dont les effets ont été gommés en décembre. Globalement pas de rallye.
En 2013, le rallye a eu lieu entre le 16 et le 31 décembre
En 2012 ce fut entre le 29 novembre et le 27 décembre
En 2011 il arriva entre le 19 et le 31 décembre
En 2010 sa fenêtre de tir fut entre le 1er et le 23 décembre.
En 2009 les dates étaient du 10 au 31 décembre.
Quant à 2008, Madoff priva les marchés de ce cadeau, il y eut juste un mini et timide rallye entre Noel et jour de l’An.
En 2007, le rallye fut minime et eu lieu du 19 au 27 décembre.
En 2006, ce fut entre le 4 et le 31 décembre.
En 2005, ce fut un rallye permanent en novembre et décembre.
En 2004, il se présenta entre le 20 et le 31 décembre.
En 2003 ce fut un rallye permanent comme en 2005 en novembre et décembre.
Pour finir cette rétrospective, il n’y eut pas le moindre rallye en 2002.

Sur les 20 dernières années, on constate donc qu’à 5 exceptions près (une fois sur 4), la fin d’année est effectivement marquée par une phase de hausse. Mais celle-ci est variable, très variable aussi bien en durée qu’en intensité. En général, elle se met en place en décembre et plutôt même sur la deuxième moitié du mois. Mais il y eut des rallyes en novembre, y compris l'an dernier.
Bourse, Finance

Publications précédentes

Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/06/2022
Croissance : +837.8%%
Depuis sa création en 2001
Rendement : +244.2%%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Suivi de recommandation
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales