France Bourse
Abonnez-vous

Pourquoi les valeurs de haut rendement ont-elles été si recherchées en 2022?

Article du 03/12/2022
Aucune indécence à faire des gains en bourse!
Au contraire... Quand on paye un abonnement c'est pour gagner de l'argent!
Aussi notre portefeuille "RENDEMENT" qu'on retrouve dans la lettre "Pépites du Rendement" a gagné 12% sur 2022 (et l'année n'est pas finie).
Mais pourquoi donc les valeurs de rendement ont-elles été si recherchées cette année?

En théorie économique pure, pour que les actions qui offrent un gros rendement soit attractives, il faut que les placements considérés comme « surs » (obligations d’état, placements monétaires) soient eux non attractifs. L’argent ira vers des actifs à risque seulement si les actifs considérés comme sans risque sont inintéressants. Mais il ira vers des actifs peu risqués si les actifs considérés comme risqués (les actions) offrent le même niveau de rentabilité.

Mais il s’agit là de théorie économique pure. Dans la pratique, et surtout dans le contexte actuel, deux phénomènes viennent nuancer et même contredire ces généralités :

-Qui peut avoir confiance dans les capacités de la France, l’Italie ou autres états souverains hyper-endettés à rembourser leurs dettes en temps et en heure, et maintenir ces remboursements dans le temps ? Il suffirait d’une grosse récession pour que les états ne puissent pas rembourser, tandis que pour le moment, à ce stade, les entreprises restent dans l’ensemble bien orientées et celles qui sont coutumières de distribuer de gros dividendes devraient pouvoir continuer de le faire.

-La hausse des taux actuels s’accompagne d’inflation. Cela n’était pas du tout le cas dans les années 2000 où nous connaissions des taux d’intérêt élevés. Or, quand il y a de l’inflation, cela signifie une perte de valeur de l’argent. En effet, supposons que vous ayez 1 million d’euros sur votre compte, non placé, non rémunéré ; si au bout d’un an, l’inflation a été de 10% vous pourrez acheter avec votre million l’équivalent de 900.000 euros un an auparavant. Donc, les capitaux vont naturellement se diriger vers des placements qui battent l’inflation. Il est évident que les obligations d’état et les livrets A en sont loin ! D’où l’attrait de nos valeurs de haut rendement.

Dans une économie sans inflation, les capitaux vont vers les placements considérés comme peu risqués, même si la rentabilité est de 3% alors qu’elle serait de 7% sur des actifs risqués. Dans une économie inflationniste, les capitaux veulent battre l’inflation, point.

Voilà pourquoi les valeurs de haut rendement ont très largement surperformé les marchés cette année. Et il en sera probablement encore pareil en 2023 car le pic d’inflation n’a pas été atteint. Même si l’inflation se calme, c’est son rythme de hausse qui se ralentit, et non pas le taux mensuel de hausse des prix. Donc, le pic est à venir, et après le pic, l’inflation ne descendra pas de manière verticale. Il n’est pas à prévoir de retour à une économie sans inflation avant 2024 voire 2025.

Seulement il va falloir placer la barre du rendement à un niveau assez élevé, de manière à battre l’inflation. L’idée étant que les investisseurs ne voient pas fondre le pouvoir d’achat de leur patrimoine en raison de l’inflation.

Découvrez notre superbe dossier "RENDEMENT 2023"
En vente sur Francebourse.com :
www.francebourse.com

jdh
francebourse.com
Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Suivi de recommandation
Recommandation
Suivi de recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales