France Bourse
Abonnez-vous

Guerre : les marchés face à un deuxième front qui s'ouvre

Article du 09/10/2023
Une fois de plus c'est l'ensemble de notre monde qui s'enfonce de plus en plus, car voilà donc un deuxième front qui s'est ouvert ce week-end, et qui, comme celui de l'Ukraine, n'est pas prêt, cette fois, de se refermer.
Combien de fronts y aura-t-il dans le monde?
Et l'ensemble de ces fronts mènera-t-il à la troisième guerre mondiale?
Nul ne peut répondre à ces questions mais plus il y a de fronts ouverts, plus les blocs se dessinent clairement et plus, hélas, on s'orientera vers cela.
Il n'y a pas de forces du bien et de forces du mal, que ce soit ici ou là, chaque guerre est un mal, point.

Après le début de la guerre en Ukraine, le CAC 40 avait baissé mais pas longtemps. Celle-ci étant plus proche de nous, les marchés européens ont réagi assez vivement mais, encore une fois, pas longtemps.
Ce conflit israelo-palestinien est bien connu des marchés, mais pas avec cette ampleur.
Cela dit, je ne pense pas que le marché s'effondre ce jour. Le CAC a un support important à tester, autour des 6940 points (voir notre dernière analyse graphique : www.francebourse.com). Peut-être profitera-t-il de la situation pour aller le tester, ce qui ferait 1.5% de baisse. En tous cas ce support est important et c'est en fonction de sa réaction que nous aviserons par rapport à d'éventuelles protections.
Mais ce n'est pas le CAC 40 qui risque d'être le plus impacté ni le plus volatile.
Il va falloir regarder le pétrole, vue la région dans laquelle cela se passe... Et la réaction des pays de l'OPEP, tiraillés entre leur soutien aux palestiniens et leur inimitié pour l'Iran qui semble être évidemment derrière tout ça.
Il va falloir regarder l'Euro-dollar aussi avec cette fois-ci une probable hausse du billet vert tandis que l'Europe, nain diplomatique, peinera à faire entendre sa voix.
Il va falloir regarder le cours de l'or également, qui nous donnera une indication sur la manière dont le marché appréhende l'embrasement possible. L'or est un indicateur de peur un peu comme le VIX. D'ailleurs, le VIX sera aussi à regarder.

Je ne sais pas encore si je vais vous informer quotidiennement comme pendant le COVID et pendant les deux premières semaines du conflit ukrainien, quand on pensait qu'il pouvait dégénérer en guerre nucléaire.
Nous verrons cela rapidement en fonction des évolutions.
Toujours est-il qu'aujourd'hui je vous ferai un point en fin de séance ou peut-etre avant si la situation dégénère.

JDH
Francebourse.com
A la une

Publications précédentes

Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Avis JDH
Recommandation
Suivi de recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales