France Bourse
Abonnez-vous

Pas d'effet janvier sur la Bourse de Paris... ni ailleurs

Article du 10/01/2024
L'année 2024 a mal commencé. Le CAC 40 perd 1.6% depuis son ouverture annuelle, tandis que la plupart des autres indices font pire ou pas beaucoup mieux : le Nasdaq perd plus de 1%, l'Eurostoxx perd 1.2%, le CAC SMALL (malmené en 2023) perd 1.9%, entrainé par le mouvement malgré son rebond de fin d'année.
A ce stade, il ne faut plus espérer un "effet janvier", effet positif de la nouvelle année qui prolonge 3 fois sur 4 le rallye de fin d'année.
Ce mois de janvier commence comme janvier 2016 qui avait été particulièrement rouge mais pour des raisons qui étaient très différentes (l'annonce du Brexit et un krach pétrolier).

En fait, ce qui se passe est simple : le rallye de fin d'année a été long et puissant. Le CAC 40 étant passé de 6775 à 7650 points en 2 mois, novembre et décembre, avec juste une petite pause.

Ce rallye de fin d'année fut l'occasion d'intégrer les anticipations positives de fin progressive de l'inflation et par ricochet une baisse des taux. La baisse des taux de marché est bien là (Euribor, OAT, etc) mais la baisse des taux administrés n'est pas encore là. Elle viendra. Heureusement.
Par contre, le credit crunch n'arrive pas quand les taux montent mais quand le pic est passé. Et aujourd'hui le credit crunch est là, même si les médias en parlent peu.
Tous ces éléments pèsent sur les marchés et la correction risque donc de se poursuivre.

Une analyse graphique multi-indicateurs du CAC 40 est en ligne :
www.francebourse.com

Francebourse.com
A la une

Publications précédentes

Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Recommandation
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales