Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Apprendre la bourse >> Savoir anticiper la fin d'un canal baissier
Article du 01/05/2018

Savoir anticiper la fin d'un canal baissier


Durée : 00:01:18 - Poids : 1.5Mo - Format : mp3

Je reste persuadé que l'analyse graphique, sur le court terme, prend le dessus sur les fondamentaux mais qu'à long terme ce sont les fondamentaux qui reprennent le dessus.
Ce postulat permet d'anticiper la date maximale de fin d'un canal baissier, avec plus de 70% de chances de ne pas se tromper dans le diagnostic.
Pouvoir anticiper la date maximale de fin d'un canal baissier suppose d'être en présente d'une entreprise dont les fondamentaux sont intéressants (croissance, bénéfices, etc). Car dans ce cas, on a souvent un canal haussier de long terme et un canal baissier de court/moyen terme qui nous pèse chaque jour, nous fait rager car on se dit "mais pourquoi donc le marché ne voit-il pas les fondamentaux? Que se passe-t-il? Nous cache-t-on quelque chose?".
Non... on ne nous cache rien. Simplement, le court terme parait parfois long quand on sait qu'on a raison et qu'on est en présence d'un titre qui baisse.
En fait, si on a affaire à une bonne valeur, il est très probable que derrière le canal baissier de court terme se cache un canal haussier de long terme.

Prenons EO2 comme cas d'école.
EO2 est une belle petite société qui va bien.
Et pourtant... canal baissier depuis le début d'année.
Mais pourtant sur le long terme le titre est bel et bien dans un canal haussier.

Le raisonnement est que le canal haussier prendra le dessus lorsque les 2 canaux deviendront incompatibles. Autrement dit quand le support du canal haussier passera au dessus de la résistance du canal baissier. Dans le cas d'EO2, une simple prolongation des canaux montre que cela aura lieu au plus tard en aout. A partir d'aout, on entrera en effet dans une zone d'incompatibilité des canaux.

Donc, on peut en déduire que le titre devrait quitter son canal baissier avant le mois d'aout.

Voir graphique...

Ce cas de figure, où les fondamentaux sont bons, qu'il y a un canal baissier de court/moyen terme et un canal haussier de long terme est le cas de figure typique où on peut moyenner à la baisse. De préférence à chaque test de support

JDH
Francebourse.com

 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite