Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Interviews >> Nouvelle interview du PDG de Drone Volt
Article du 29/05/2018

Nouvelle interview du PDG de Drone Volt

Suite aux récentes annonces sur Drone Volt, Olivier Gualdoni, PDG de Drone Volt s’exprime à nouveau au micro de JDH.

JDH : Mr Gualdoni, bonjour. Je vous ai interviewé il y a peu de temps, en février, avec votre DAF.

OG : Oui, tout à fait. Et d’ailleurs je tiens à souligner que, depuis, nous avons un nouveau DAF en la personne de Sylvain Navarro, que vous pourrez rencontrer une prochaine fois pour parler finances.

JDH : Un nouveau DAF donc… Justement, je ne comptais pas parler de chiffres cette fois-ci car vous vous êtes largement exprimé sur ce sujet lors de la précédente interview. Et que depuis, il y a des avancées très intéressantes à évoquer ensemble ! Déjà, j’ai une question à vous poser : je vous ai soufflé que vous deviez parler de « constructeur aéronautique » pour citer votre entreprise. Ce que vous faîtes régulièrement désormais. Avez-vous le sentiment que cela porte ?

OG : Oui, Drone Volt est vraiment perçu comme un constructeur aéronautique désormais. On le voit avec notre dernier communiqué de presse concernant la commande de l’armée française. Le fait d’avoir gagné cet appel d’offre publique nous a beaucoup crédibilisés et apportés de la visibilité. C’est une formidable reconnaissance de notre savoir-faire technologique.

JDH : Que pouvez-vous dire sur cette commande de l’armée ?

OG : Pas le droit d’en parler ! il s’agit de l’armée !

JDH : Très bien… Passons à autre chose. Le contrat en Asie du Sud-Est…

OG : C’est un engagement sur 5 ans avec notre distributeur indonésien, pour un montant minimum de 6 millions de dollars. Autrement dit ce contrat va nous permettre de livrer pour 6 millions de dollars sur les 5 années qui viennent.

JDH : Ce qui introduit une forme de récurrence qui manquait jusque-là. Attendez-vous, espérez-vous d’autres contrats récurrents ?

OG : Oh oui ! Nous sommes sur d’intenses négociations avec une soixantaine, vous entendez bien, une soixantaine, de clients internationaux !

JDH : Jamais Drone Volt n’a eu autant de perspectives dans son histoire !

OG : Effectivement, jamais autant de feux verts allumés en même temps. D’ailleurs on peut parler du salon Eurosatory du 11 au 15 juin où Drone Volt exposera. Vous êtes invité à y passer !

JDH : Avec plaisir !

OG : Cela va nous permettre de présenter, donc de vous présenter aussi le nouvel Hercule 2. Un micro-drone personnel de reconnaissance avec un système de transmission sophistiqué. Il fait 2 kilos, tient dans une boite à chaussures, et dispose de 30 minutes d’autonomie, et peut voler entre 60 et 80 km/h.

JDH : Modulaire ?

OG : Oui bien sur, tous nos drones le sont !

JDH : Et quels clients visez-vous ?

OG : Police… Armée… Surveillance…

JDH : Avez-vous remarqué que votre cours de bourse semble avoir trouvé un point d’inflexion autour de 0.60€ ?

OG : Si c’est le cas, tant mieux ! pour ma part je ne commente pas le cours de bourse !

JDH : Je vous remercie !

Francebourse.com

 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite