Francebourse connait des difficultées technique. Nos techniciens font le maximum...

France Bourse : actualité de la bourse de Paris

L'actualité de la bourse de Paris vous intéresse ? Rejoignez les membres de France Bourse et découvrez les judicieux conseils de Jean-David Haddad pour optimiser vos placements boursiers. Avec France Bourse, le Cac 40 et toute la bourse de Paris n'auront plus aucun secret pour vous ! Bourse et Cac 40 : c'est sur France Bourse que cela se passe.

Mot de passe oublié ? S'inscrire
Accueil >> Apprendre la bourse >> Qui intervient en bourse?
Article du 27/01/2020

Qui intervient en bourse?

Pour bien s’orienter en Bourse, il faut savoir qu’il y a 4 types d’intervenants majeurs sur un marché boursier : les investisseurs, les émetteurs, les intermédiaires et les autorités de marché.

Les investisseurs
Ce sont ceux qui achètent des actions ou autres instruments, et donc forcément les vendent.
Il y a bien sur les particuliers comme vous et moi, des particuliers qui s’organisent parfois en clubs d’investissement. Il faut savoir que les particuliers ne représentent pas 10% des volumes d’échange sur la bourse de Paris !

Il y a les entreprises, qui peuvent ainsi placer et gérer leur trésorerie même si cela est déconseillé. Il arrive aussi qu’une entreprise ramasse sur le marché les actions d’une autre entreprise lorsqu’elle veut la racheter, et lancer une OPA (offre publique d’achat). C’est pourquoi il est toujours important de surveiller les volumes d’échange en bourse, et de repérer les volumes anormaux.
Les états peuvent aussi intervenir par le biais de leur Banque Centrale. Pour en savoir plus sur la Banque centrale, lire mon ouvrage « l’économie ? Rien de plus simple ! ». La BCE est déjà intervenue sur le marché pour acheter des actions, soutenir et fluidifier le marché.
Et bien sûr, le plus gros des volumes est réalisé par ce que l’on nomme les investisseurs institutionnels ou parfois les « zinzins ». Il s’agit des banques, qui achètent des obligations d’Etat, et entrent aussi dans le capital d’entreprises, plus ou moins grandes. Il s’agit aussi des compagnies d’assurance, et surtout des fonds de pension et des OPCVM, les fameux fonds ! Les fonds peuvent soit être gérés par les banques (les fonds Amundi de la Société Générale par exemple), soit par des sociétés de gestion privées, comme Rothschild ou encore Carmignac.
Les particuliers qui ne veulent pas directement investir en bourse confient leur épargne à un fond qui la place à sa guise.
Acheter des parts d’un fond, ce n’est pas investir en bourse. C’est investir dans un fond qui investira en bourse, nuance !

Les émetteurs
Les émetteurs, ce sont ceux qui proposent leurs titres, qu’il s’agisse d’entreprises pour les actions, d’Etats pour les obligations ou de banques pour les instruments dérivés.
Vous comprenez aisément que Michelin par exemple, peut à la fois être émetteur (par exemple via ses obligations émises en 2018 dont il a été question ci-dessus) et investisseur si Michelin veut acheter des actions, obligations ou autres !
Par contre, un particulier ne peut pas être émetteur ! Un particulier ne peut rien coter sur le marché boursier.

Les intermédiaires
Les intermédiaires sont constitués par les banques et les brokers qui permettent en définitive aux émetteurs et aux investisseurs d’entrer en contact, mais aussi aux investisseurs d’entrer en contact entre eux (les acheteurs et les vendeurs), tout cela se faisant par internet aujourd’hui.

Les autorités de régulation
AMF en France, SEC aux Etats-Unis… Chaque pays a son autorité de régulation qui protège, informe et veille. L’autorité de régulation contrôle et supervise mais n’intervient pas, donc n’achète pas ni ne vend d’instruments financiers.
L’AMF protège l’épargne des particuliers, informe les investisseurs des mauvaises pratiques et des sanctions infligées à tel ou tel émetteur, tel ou tel investisseur, tel ou tel intermédiaire… Et l’AMF veille en surveillant assidument ce qui se passe sur le marché, en repérant les volumes anormaux par exemple, afin de diligenter éventuellement une enquête en secret… ou pas.

Jean-David Haddad
Francebourse.com

Extrait du livre : "Tout le monde peut s'enrichir en bourse"
www.jdheditions.fr

 
Retour à la liste d'article Inscription gratuite