France Bourse
Abonnez-vous

Inflation et rendement : problématique actuelle

Article du 31/01/2022
Pour que les actions qui offrent un gros rendement soit attractives, il faut que les placements considérés comme « surs » (obligations d’état, placements monétaires) soient eux non attractifs. L’argent ira vers des actifs à risque seulement si les actifs considérés comme sans risque sont inintéressants. En période d’inflation, en général, les taux monétaires, et obligataires suivent ceux de l’inflation, afin que l’argent orienté vers les placements surs ne se déprécie pas. Par exemple, quand vous avez 2% d’inflation, si vos placements surs rapportent 1%, alors leur taux de rendement réel est de -1%. D’où le fait qu’en général, dans de telles périodes, le taux de rendement des placements surs s’établit au moins à 1 ou 2 points au-dessus du taux d’inflation. Ce qui déprécie les valeurs de rendement, car les investisseurs préfèrent avoir du 4% sans risque que du 6% risqué. Cela est la logique normale du marché.
Mais la période actuelle est si atypique, si déréglée, si déséquilibrée économiquement parlant que ces mécanismes ne se mettent pas en place ! Ainsi, on a une inflation qui ne fait que monter et des taux qui restent bien en dessous voire encore négatifs ! Dans ces conditions, les valeurs de haut rendement continuent d’être de vrais refuges ! Et notre portefeuille, qui a gagné plus de 30% en 2021, gagne déjà 4% en un mois ! C’est la ruée vers le rendement !

Francebourse.com
Apprendre la bourse

Publications précédentes

Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/06/2022
Croissance : +837.8%%
Depuis sa création en 2001
Rendement : +244.2%%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Suivi de recommandation
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales