France Bourse
Abonnez-vous

Qu'est-ce qu'une crise?

Article du 28/06/2022
On commence à parler un peu partout de l'imminence d'une crise.
Aussi il est bon de préciser la notion...

Sous le terme de crise, on peut mettre plusieurs idées. Allant de tout à n’importe quoi. Une crise n’est pas qu’économique. Elle peut être politique, morale, socié­tale… Et d'ailleurs une crise économique induit souvent une crise sociale via les mécanismes de paupérisation qui se renforcent, et une crise politique via la défiance vis-à-vis des gouvernants.
Sur le plan économique, le terme de crise est en fait surtout utilisé dans les médias. Il correspond à une notion éco­nomique précise qui est celle de récession. On dit qu’il y a récession lorsque la croissance du PIB est négative pendant au moins deux trimestres consécutifs. A fortiori lorsqu’elle est négative pendant un an. Si cette récession dure plus longtemps et qu'elle est profonde, on parle alors de dépression économique. a titre d'exemple, l’année 2009 a été en France une année de récession. La récession est en fait le strict inverse de la croissance. Elle signifie que le PIB (qui est lui-même la sommes des valeurs ajoutées produites dans l'économie) baisse au lieu d'augmenter. Tout simplement.

La récession s'accompagne très logiquement d'un sentiment d'inquiétude au niveau de la population : peur de perdre son emploi, de ne plus pouvoir faire face à ses be­soins, ce qui amplifie la récession, car les gens sortent moins, achètent moins, voyagent moins... bref, consomment moins. Et les entreprises investissent moins elles aussi. Par peur de l’avenir. On peut dire en définitive qu'une crise est une récession accompagnée de ce sentiment négatif global qui se met alors à régner dans la conscience collective.

Les crises sont inévitables. Elles font partie des cycles économiques. De même qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, il n'y a pas de croissance sans crises. Selon la théorie des cycles économiques, les crises arrivent de façon cyclique. Et aujourd'hui, si on excepte cette "crise provoquée" de 2020, il n'y a pas eu de "crise naturelle" depuis 2009. Celle d'avant datait de 1993. Bien sur, il n'y a pas de délai précis qui soit gravé dans le marbre entre deux crises. Mais aujourd'hui, si on se réfère à la crise de 2008/2009, on peut clairement considérer que nous sommes "dans le timing"...
La bourse, qui aime anticiper, a commencé à s'en inquiéter, car un indice comme le Nasdaq perd 30% sur le premier semestre 2022... La crise boursière est déjà là...

JDH
Francebourse.com
Apprendre la bourse

Publications précédentes

Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/06/2022
Croissance : +837.8%%
Depuis sa création en 2001
Rendement : +244.2%%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Recommandation
Suivi de recommandation
Suivi de recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales