France Bourse
Abonnez-vous

Sénat : la succession de Christian Poncelet houleuse

Article du 07/06/2007

Christian Poncelet a-t-il profité de son statut de président du Sénat ? Une enquête préliminaire pour « trafic d’influence », ouverte mardi par le parquet de Paris, va tenter d’y répondre.
A moins de 16 mois de la fin de son mandat, l’actuel président du Sénat Christian Poncelet dément et prétend être victime d’une guerre de succession. « La justice vient d’ouvrir une enquête préliminaire, ce qui comble mes voeux. Je ne doute pas un instant qu’elle démontrera la fausseté de ces accusations. J’attends ses conclusions avec une totale sérénité », dit l’homme. Et ajoute que toutes les accusations portées contre lui « ne reposent sur aucun fondement » et sont des « allégations mensongères ».
« Je suis à nouveau victime d’une tentative de déstabilisation. Ce n’est pas la première fois. On veut, à des fins politiques, porter atteinte à mon honneur », a-t-il affirmé depuis sa résidence du Petit Luxembourg. Depuis sa réélection en 2004, pour un troisième - et dernier a-t-il promis - mandat, les « affaires » visant le président du Sénat se sont multipliées, toutes liées aux convoitises que suscite sa succession, estime-t-on dans son entourage, sans vouloir pour autant désigner qui que ce soit.
Sa politique culturelle, notamment la gestion du Musée du Luxembourg et l’organisation d’opéras en plein air, a été mise en cause. En 2005, il avait démenti « de façon catégorique » des informations de presse selon lesquelles il possédait « des comptes, des avoirs ou des actions à l’étranger ».
Accusations sans suites judiciaires. Le parquet de Paris a classé sans suite en novembre 2006 une enquête préliminaire ouverte sept mois plus tôt pour « abus de biens sociaux », dans laquelle Christian Poncelet était impliqué. Il s’agissait de la mise à sa disposition d'une secrétaire payée de 1972 à 2000 par France Télécom.
Concernant sa succession à la tête du Sénat, son âge - il a 79 ans - a également été fréquemment mis en avant, le conduisant en octobre 2005 à faire une mise au point dans le Quotidien du Médecin : « J’observe une bonne hygiène de vie. Et je persévère dans l’exercice de mes fonctions aussi longtemps que je le juge raisonnable en conscience et que les électeurs le souhaitent. »

Trafic d’influence

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire, après avoir été « saisi de faits de trafic d’influence éventuels pour lesquels le nom de M. Poncelet apparaît ».
Selon Le Canard enchaîné de mercredi, Christian Poncelet serait intervenu à plusieurs reprises afin que son « ami » Jean-Claude Bertoldi, qui travaillait pour la Sogea, une entreprise de travaux publics filiale de Vinci, obtienne des marchés en France et à l’étranger en contrepartie de commissions.
Christian Poncelet, explique le journal, est intervenu à plusieurs reprises, et notamment en décembre 2006 auprès d’un conseiller de la ministre de la Défense d’alors, Michèle Alliot-Marie, pour la construction du siège de la gendarmerie à Issy-les-Moulineaux, près de Paris. Il a assuré à Jean-Claude Bertoldi avoir obtenu gain de cause pour la Sogea.
Le journal satirique reproduit un extrait d’une audition accablante de Jean-Claude Bertoldi devant les enquêteurs. Celui-ci évoque alors le versement d’une « commission » de 8 000 euros à Christian Poncelet si la Sogea obtenait un autre chantier, cette fois-ci dans les Vosges « grâce à (son) influence ».
Christian Poncelet aurait également rencontré son homologue roumain le 15 février dernier à la demande de Jean-Claude Bertoldi pour faciliter l’implantation d’un magasin Carrefour en Roumanie.
Christian Poncelet a décidé de porter plainte en « diffamation ».

Francebourse.com – Manuelle Tilly et Alexandra Voinchet, avec AFP
Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/05/2021
Croissance : +881.38%
Depuis sa création en 2001
Rendement : +194.8%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Suivi de recommandation
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales