France Bourse
Abonnez-vous

Allemagne : le gouvernement refuse de s’immiscer dans le conflit de la Deutsche Bahn

Article du 08/10/2007

Alors que vendredi dernier, les transportes ferroviaires allemands ont été perturbé par trois heures de grève, le conflit pourrait s’enliser à la Deutsche Bahn. Le syndicat GDL, minoritaire au sein de l’entreprise mais engagé depuis plusieurs mois dans un bras de fer avec le groupe pour obtenir un statut particulier pour les conducteurs de train et des hausses de salaire allant jusqu’à 31%, à donné jusqu’à demain en fin de matinée à la Deutsche Bahn pour lui présenter une nouvelle offre sur les salaires sous peine de nouvelles grèves à partir de cette date.
De son côté, le gouvernement de Berlin a appelé à la négociation mais a refusé de s’immiscer directement dans le conflit social, a affirmé ce weekend un porte-parole du gouvernement.
Pour autant, le syndicat des conducteurs de trains, à qui la direction du groupe a proposé une augmentation de salaire de 10 % d’ores et déjà, n’exclut pas de durcir son mouvement, notamment en ne prévenant pas à l’avance les usagers des arrêts de travail.
Jusqu’à présent le syndicat avait toujours donné au moins 24 heures de préavis avant une grève, permettant ainsi à la direction d’organiser un service minimum sur nombre de lignes.
La dernière grande grève des chemins de fer allemands remonte à 1992, elle avait duré une dizaine de jours.

Francebourse.com, avec AFP
Sur le même sujet
Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Recommandation
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales