France Bourse
Abonnez-vous

Analyse graphique : les DOUBLE TOP et DOUBLE BOTTOM

Article du 27/11/2022
Les double top et double bottom, qu’on nomme aussi respectivement les M et les W (par comparaison aux lettres de l’alphabet auxquelles ces figures ressemblent), sont des bases importantes de l’analyse graphique, que ce soit sur une très courte ou sur une très longue période.
Un double bottom, tout comme le double top, est une figure chartiste qui annonce un retournement de tendance. En général, un double bottom se créé dans le cadre d'une tendance baissière et marque donc sa fin ainsi qu'un retour du mouvement haussier. C’est l’inverse pour le double top.
Un double bottom est matérialisé par deux creux (relativement identiques), butant l'un après l'autre sur une droite de support horizontale. Un plus haut va se former grâce au sommet de la figure. C'est ce qui forme la ligne de cou. C’est exactement l’inverse pour le double top.
De manière générale, on constate des volumes faibles durant la formation de la figure. Néanmoins ces derniers sont en général assez faibles sur le deuxième creux de la figure (double bottom) ou sur le deuxième sommet (double top). Cela montre en effet que l'intensité du mouvement vendeur s'affaiblit.
L’achat va consister à profiter du retournement haussier.
L'objectif, une fois la cassure de la résistance réalisée, est égal à la hauteur maximale de la figure partant du support jusqu'à la ligne de cou.
Une première option consiste à attendre la cassure de la résistance pour acheter, tandis qu’une autre option, plus risquée, consiste à acheter au niveau du support, lorsque le second creux l'atteint. Toutefois, c'est une technique plus risquée, car la figure n'est alors pas encore validée. Il faut alors l’anticiper et prendre ses risques, mais ne pas hésiter à couper ses pertes s’il y en a rapidement.
L'apparition d'un Throwback (retour sur la résistance, alors devenue support) est fréquente après ce type de figure. Cela ne remet pas en cause la validité du double bottom mais peut constituer un niveau intéressant pour passer à l'achat.
Sur le double top c’est exactement l’inverse. Les double top servent souvent de signaux pour vendre. Au niveau du CAC 40, l’observation un double top permet de se dire qu’il faut alléger son portefeuille.
Pour illustrer tous ces développements théoriques, voici un exemple concret sur le CAC 40, qui se situe fin 2017/début 2018, et qui montre un enchainement de double top et double bottom. On voit que dans la réalité, les choses sont diagnosticables mais ne se font exactement comme dans la théorie.


On voit clairement les zones d’achat (A) sur la matérialisation d’un double bottom et de vente (V) sur la matérialisation d’un double top.

Jean-David HADDAD

Extrait de "Tout le monde peut s'enrichir en bourse" (www.amazon.fr)
Apprendre la bourse

Publications précédentes

Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Avis JDH
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales