France Bourse
Abonnez-vous

Santé : Des médicaments en libre-service

Article du 30/06/2008

Plus de 200 médicaments vendus sans ordonnance, notamment contre la douleur ou la toux, devraient bientôt être disponibles en libre-service dans les 23 000pharmacies de l’Hexagone. Jusqu’à présent, seuls les produits de parapharmacie étaient en accès libre pour les clients-patients dans les pharmacies. Tous les médicaments, même non remboursés et même vendus sans ordonnance, demeuraient installés « derrière le comptoir ».
La publication au Journal Officiel du décret autorisant la vente « devant le comptoir » de certains médicaments - toujours uniquement en pharmacie - est attendue dans les prochains jours, a indiqué le ministère de la Santé. La ministre Roselyne, elle-même docteur en pharmacie, doit présenter le texte à la presse demain ainsi que la liste des médicaments concernés établie par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).
Elle avait annoncé cette mesure en janvier expliquant que l’un des objectifs était de faire bénéficier le patient d’une baisse des prix en faisant jouer la concurrence. L’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une auto-médication responsable (Afipa) estime que les prix de ces médicaments devraient légèrement baisser du fait d’une concurrence accrue entre marques mais elle ne s’attend pas à une envolée des ventes.
Les pharmaciens insistent sur l'importance de leur rôle de conseil, que le médicament soit vendu derrière ou devant le comptoir. Malgré des assurances répétées de Roselyne Bachelot, beaucoup d’entre eux redoutent de voir des médicaments atterrir sur les rayons des grandes surfaces. Le groupe Leclerc, estimant que les médicaments non remboursables seraient 25 % moins chers si le marché était ouvert à la grande distribution, avait notamment lancé une campagne de publicité dans ce sens.

Francebourse.com, avec AFP
Sur le même sujet
Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Avis JDH
Recommandation
Avis JDH
Analyses technique
Analyses fondamentales