France Bourse
Abonnez-vous

EADS : Noël Forgeard en garde à vue

Article du 29/05/2008

Mnemo : EAD


Interrogé hier à la Brigade financière, l’ancien coprésident d’EADS, Noël Forgeard, a été placé en garde à vue. Cette garde à vue peut durer 48 heures, après une prolongation de 24 heures ce matin. Il est ensuite susceptible d’être présenté aux juges d’instruction en vue d’une éventuelle mise en examen.
Cette décision intervient dans le cadre de l’enquête sur des délits d’initiés présumés au sein du groupe européen d’aéronautique et de défense fin 2005 et début 2006. Noël Forgeard est notamment mis en cause dans un rapport de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), ainsi que seize autres dirigeants du groupe, pour avoir vendu des stock-options attribuées par EADS à un moment où, selon le gendarme de la Bourse, il disposait d’ « informations privilégiées » qui lui interdisaient de le faire. L’AMF reproche à Noël Forgeard d’avoir « cédé un grand nombre d’actions EADS entre le 17 novembre 2005 et le 15 mars 2006 » alors qu’il pourrait « avoir été en possession d’informations privilégiées ». La vente de ces 360 000 actions, provenant de stocks-options, lui avait permis d’en retirer 4,3 millions d’euros.
Les dirigeants d’Airbus et d’EADS sont également soupçonnés par l’AMF d’avoir bénéficié d’informations privilégiées sur les perspectives financières d’Airbus et d’EADS. Ces perspectives financières pour les années 2006 à 2008 et à l’horizon 2010 étaient en interne plus pessimistes que celles prévues par les analystes financiers sans qu’EADS ne modifie sa communication financière. Selon l’AMF, Noël Forgeard aurait ainsi été informé des perspectives financières le 3 novembre 2005 alors que les analystes n’en auraient pris conscience qu’en avril 2006. La révélation de cette affaire avait provoqué la démission de Noël Forgeard de son poste de coprésident exécutif d’EADS trois semaines plus tard.
Les actionnaires de contrôle d’EADS, les sociétés Lagardère et DaimlerChrysler, sont également pointés du doigt par le gendarme de la Bourse.

Un ancien directeur de cabinet de Noël Forgeard était également entendu hier en garde à vue dans cette affaire.

Francebourse.com, avec AFP
Sur le même sujet
Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Recommandation
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales