France Bourse
Abonnez-vous

Pétrole : Réunion majeure le 22 juin

Article du 11/06/2008

Le 22 juin, l’Arabie Saoudite accueillera une conférence entre pays producteurs et consommateurs de pétrole pour examiner les causes de l’envolée des cours du brut, a annoncé le secrétaire général de l’OPEP, Abdallah el-Badri. Participeront les pays producteurs de pétrole et les consommateurs, les pays européens étant invités individuellement et les Etats-Unis, ainsi que l’Agence internationale de l’énergie (AIE),qui représente les intérêts énergétiques des pays industrialisés. Les présidents d'institutions financières comme Morgan Stanley ou Goldman Sachs sont également invités.
L’ordre du jour de cette réunion sera d’ « examiner la flambée des prix, ses causes et la manière d’y faire face avec objectivité ». Deux membres du cartel pétrolier, le Koweït et l’Iran, se sont dits favorables à une telle réunion mais Téhéran a en même temps appelé à la fin des pressions et des menaces de sanction contre les producteurs. Plusieurs pays consommateurs ont salué l’initiative saoudienne, dont les Etats-Unis, qui ne cessent de demander à Ryad et aux autres membres de l’OPEP d’augmenter leur production, le Royaume-Uni et la France.
L’Arabie Saoudite, premier producteur de pétrole brut au coude à coude avec la Russie, se dit prête à pomper plus si le marché en a besoin, mais répète à l’envi, comme ses partenaires de l’OPEP, que le marché n’a pas besoin de plus de pétrole à l’heure actuelle. D’autant que l’OPEP a accru sa production de près de 500 000 barils par jour le mois dernier, pompant au total 32,3 millions de barils par jour, au-delà de ses quotas officiels. L’organisation estime que le prix actuel du baril n’est pas lié à un manque d’approvisionnement du marché mais aux tensions géopolitiques et à la spéculation.
De son côté, l’AIE s’inquiète de la chute quasi continue des stocks de pétrole mondiaux avec un risque de pénurie d’ici la fin de l’année, et à plus long terme, d’un manque d’investissements des pays producteurs qui laisse planer le doute sur leur capacité future à répondre à une demande mondiale en hausse.
La flambée du pétrole sera également au centre de la réunion des ministres des Finances du G8 (les huit pays les plus industrialisés) qui se tient les 13 et 14 juin à Osaka, au Japon.

Francebourse.com, avec AFP
Sur le même sujet
Nos portefeuilles
Performances actualisées le 01/12/2022
Croissance : 754%
Depuis sa création en 2001
Rendement : 247%
Depuis sa création en 2012
Déposées à la Bibliothèque Nationale de France
Actuellement
Recommandation
Suivi de recommandation
Recommandation
Analyses technique
Analyses fondamentales